Un éclairage aux multiples facettes pour des villes en constante évolution : le concept FLEXIA

Jean Luc Lambert - Schréder Urban Deco Business Segment Manager
Jean-Luc Lambert
Schreder's Urban Deco Business Segment Manager

FLEXIA, la dernière innovation de Schréder, aurait dû faire son entrée sur le marché au salon Light+Building 2020 à Francfort. Malheureusement, l'événement, comme beaucoup d'autres dans le monde, a été annulé. Jean-Luc Lambert, Urban Deco Business Segment Manager chez Schréder, se penche sur le parcours de développement de FLEXIA, la nouvelle solution d'éclairage des villes intelligentes.

Quel a été votre point de départ ?
"Depuis quelques années, les municipalités et les pouvoirs publics s'attellent au remplacement de l'éclairage des grandes voiries. Les anciennes ampoules à décharge cèdent la place aux LED, gage d'économies d'énergie et d’amélioration de la visibilité. Ce processus est déjà bien entamé. Beaucoup de villes sont à présent prêtes pour un relooking", lance Jean-Luc Lambert. "Elles envisagent aujourd'hui le remplacement de leurs luminaires décoratifs en centre-ville, dans les parcs et les quartiers résidentiels. Schréder conçoit régulièrement des luminaires sur mesure pour ses clients. L'entreprise a donc décidé de créer un système personnalisable afin de donner à chaque ville la possibilité de se renforcer son identité".

En constante mutation, les métropoles du monde entier ont besoin d'un éclairage ultraperformant en règle générale. Ces systèmes sont censés garantir la sécurité avec les mêmes performances photométriques élevées qu'IZYLUM, la solution d'éclairage routier de Schréder. L’éclairage doit aussi préserver le ciel nocturne et la faune. Les urbanistes et les architectes travaillent sur des projets aujourd'hui, mais pensent aussi à demain. L'éclairage doit donc s'inscrire dans une économie circulaire. Tous ses composants doivent être remplaçables et recyclables. 

L'éclairage peut aussi jouer un rôle essentiel dans l'intégration des technologies de pointe au cœur des villes. "Nous voulons créer des villes intelligentes et connectées où il fait bon vivre, poursuit Jean-Luc. Certifiés Zhaga-D4i et conformes à la norme NEMA, nos luminaires sont déjà compatibles avec une large gamme de systèmes de type IoT."


En quoi FLEXIA sort-il du lot ?
"Auparavant, nous mettions toujours au point des luminaires à montage soit sommital, soit latéral, jamais un modèle hybride, précise Jean-Luc. Nous voulions que ce nouveau luminaire soit beau à regarder, qu'il mette vraiment en valeur les espaces et soit un bel exemple de mobilier urbain, de jour comme de nuit."

FLEXIA is designed to suit all the different configurations that a city needs

FLEXIA se décline en version à montage latéral, sommital, suspendu ou en caténaire. Il est équipé d'un verre plat ou d'une vasque pour se fondre dans des ruelles médiévales sinueuses comme sur les promenades de bord de mer ultramodernes.
 

“C'est une plate-forme véritablement modulable. À cet égard, il est inédit. Aucun autre luminaire n'offre une telle flexibilité et un tel degré de personnalisation.” 



Parlez-nous du processus de conception.
Michaël Verleyen, patron de l'agence de design IOL, avait travaillé avec Schréder à l'époque où il était encore étudiant à Saint-Luc, l'École supérieure des Arts de Liège. Il tenait à collaborer à nouveau avec l'entreprise. "Il est venu vers nous avec l'idée d'un luminaire inspiré d’une pièce d'échecs. De là, nous avons extrapolé pour donner au luminaire une forme de couronne. La pièce centrale distinctive, surmontée d'une petite rotule, allie forme et fonction puisqu'elle comporte des prises NEMA ou Zhaga pour connecter le luminaire à un système IoT. Michaël Verleyen a également conçu la console Sofia avec la volonté de créer des ensembles harmonieux et intégrés. À l'instar de la dame, la pièce la plus polyvalente de l'échiquier, FLEXIA est devenu le luminaire le plus modulaire jamais conçu par Schréder."

The crown of the FLEXIA can be customised to highlight a city's identity

"Dès octobre 2019, nous étions conscients d'avoir en main une très belle base pour créer une large gamme. L'équipe a repris contact avec l'école Saint-Luc, où tout avait commencé, en demandant aux étudiants d'y réfléchir. Tombée dans la marmite des Smart Cities, la nouvelle génération de designers a apporté des touches innovantes comme l'anneau qui enserre la couronne du luminaire, adaptable à l'esthétique des différents quartiers d'une ville."
 

À quels défis avez-vous été confronté pendant la phase de conception ?
"Adopter un nouveau paradigme n’est jamais simple. Une fois la décision prise de créer un système modulaire, l'équipe a dû réfléchir aux moyens d'intégrer toutes les fonctionnalités dans une seule et même plate-forme. Comment limiter la variété des composants nécessaires à chaque modèle tout en préservant l'esthétique. Pendant que les ingénieurs étudiaient des systèmes permettant de personnaliser la couronne à l'aide d'anneaux de couleur, de motifs et de boîtiers spécifiques pour mettre en valeur le luminaire où qu'il soit installé, les designers réfléchissaient à des pièces modulaires à associer pour créer une esthétique inédite, partout dans le monde. Compte tenu des différences culturelles et du rôle de l'éclairage dans la création d'un sentiment d'appartenance, cette démarche rejoignait la mission de Schréder, à savoir aider les villes à mettre en valeur leur personnalité unique."
 

Où peut-on admirer le produit fini ?
"Je suis vraiment fier du résultat et tellement déçu que nous n'ayons pas pu le présenter à tous nos clients à Light+Building cette année. Ses possibilités sont infinies. C'était l'occasion idéale de présenter la plate-forme, mais aussi toutes ses technologies. Les visioconférences ont remplacé les visites sur site. Nous avons troqué les événements pour les webinaires et les rencontres se déroulent désormais à distance. Le lancement de FLEXIA a eu lieu en ligne. Nous lancerons bientôt nos nouvelles expériences numériques en réalité virtuelle et augmentée pour permettre aux clients d'explorer les possibilités de cette plate-forme de pointe. Malgré le coronavirus, nous avons reçu les premières commandes, et j'ai hâte de voir les premières installations", conclut Jean-Luc.

 

À propos de l’auteur

Depuis qu'il a rejoint la société en tant qu'ingénieur en mécanique en 1988, Jean-Luc a mis au point un large éventail de luminaires d'éclairage urbain, en cherchant toujours à améliorer le design et l'efficacité.
Il a parcouru le monde, en développant un esprit pratique pour fournir la solution parfaite aux clients du monde entier. L'éclairage n'a plus de secrets pour lui !

Connectez avec Jean-Luc sur LinkedIn