Illumination, inclusion, innovation : des femmes éclairées

En plus d'un siècle, Schréder a été témoin de grands changements dans le secteur de l'éclairage. De l'arrivée de la Fée Électricité aux villes intelligentes, en passant par la révolution mondiale de l'éclairage via le réseau électrique, nous avons toujours été à la pointe de l'innovation. Autre changement important : les personnes qui œuvrent à l'évolution du secteur. Depuis quelques décennies, les femmes jouent un rôle plus important dans l’univers de l'éclairage. 

L'année dernière, nous avons mis en lumière les réalisations des femmes chez Schréder. À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2022, nous nous sommes entretenus avec des conceptrices lumière et des gestionnaires d'éclairage qui utilisent nos produits pour aménager, (ré)inventer des espaces et créer des moments marquants pour tous en employant l'éclairage.


« Ce qui m'intéresse, avant tout, c'est la ville », explique Isabelle Corten, fondatrice et Managing Director de l'agence belge d'éclairage et d'urbanisme Radiance35.
« L'espace public en général est fascinant. » En 20 ans, l'agence a évolué vers la réalisation de projets de premier plan en Belgique, en Suisse et en France, dont l'emblématique Grand-Place de Bruxelles et le Quai du Seujet à Genève. Radiance35 a récemment inauguré de nouveaux bureaux à Marseille.

Isabelle Corten illuminated Grand Place to create a magical nocturnal ambiance


Fille de sociologues, Isabelle Corten place toujours l'inclusion au cœur de ses projets. Elle travaille sur l'éclairage des quartiers délaissés et adopte une approche participative impliquant les personnes qui y vivent, y travaillent et en font usage. Les femmes occupent l'espace public différemment des hommes et l'éclairage peut jouer un rôle essentiel pour les rassurer. 

Pour les espaces publics, tous nos projets comprennent une réflexion sur la manière de renforcer l’impression de sécurité. L'objectif est de créer des espaces extérieurs aussi confortables que possible, qui guident l’usager d'un endroit à l'autre. 

Isabelle Corten - General Manager - Radiance35
Isabelle Corten
General Manager - Radiance35

Petits projets, grand impact 

Pour améliorer la convivialité et la sécurité, « les petits projets peuvent avoir un impact énorme », insiste-t-elle. Des changements tels que l'éclairage d'un tunnel pour piétons, qui peut le rendre « psychologiquement plus court », ou l'éclairage d'un tunnel d'accès avec des « couleurs dynamiques », peuvent faire une grande différence dans la façon dont les usagers, en particulier les femmes, vont se sentir lors de leurs déplacements nocturnes. Il n’est pas toujours nécessaire de voir très grand. Des projets de petite envergure et à petit budget peuvent changer les perceptions. La refonte de l'éclairage de la Cité Moderne à Berchem-Sainte-Agathe 
« apaise les habitants, sans qu’ils soient vraiment en mesure d’en expliquer les raisons. »

Les plus grandes villes du monde étudient attentivement le rôle à donner à l'éclairage et à l'architecture afin que tout le monde se sente bienvenu. Le Manual de urbanismo de la vida cotidiana de Barcelone est un référentiel urbanistique qui vise à tenir compte des plus vulnérables, notamment les femmes, les personnes âgées et les enfants. Glasgow s’engage résolument à sécuriser la ville pour les femmes

Il est essentiel d'impliquer les femmes à toutes les étapes des projets d'éclairage.
« Industriels du secteur, conseils municipaux, entreprises de travaux publics et surtout chantiers : c'est encore un univers très masculin », constate Isabelle Corten. Cependant, « les choses évoluent ». Les femmes sont toujours plus nombreuses à s’orienter vers les filières architecture et éclairage.
 

Nouveau, varié, différent

La conception lumière est un secteur relativement jeune : elle est apparue dans la seconde moitié du siècle dernier. L’International Association of Lighting Designers a été fondée en 1969. Cette évolution a coïncidé avec l'émancipation des femmes. Les femmes sont donc présentes dans ce secteur depuis ses débuts. Il est important également d'avoir des modèles pour les inspirer.

Je pense qu'il est important pour les femmes de donner des conseils et de soutenir d'autres femmes. Nous venons toutes d'horizons très différents dans le domaine de l'éclairage. Les femmes ont du talent dans tous les domaines. Il n’y a donc pas de raison qu’elles ne s’impliquent pas davantage dans l'éclairage. 

Carol McGowan - Director - Ollume Lighting Consultancy
Carol O’Gowans
Director - Ollume Lighting Consultancy

Carol O’Gowans planche actuellement avec une municipalité sur l'acquisition et l’installation d’un système de gestion centralisée de l'éclairage, ainsi que sur la conception de projets d'éclairage urbain et rural. Elle s'occupe des problèmes liés aux retards de livraison au Royaume-Uni et aux répercussions de la pandémie, mais elle a aussi une vision à plus long terme des projets d'éclairage. 

Le développement durable « doit tenir compte du système d'éclairage dans son ensemble, notamment des matériaux utilisés, du site de production et de la fréquence de maintenance », explique-t-elle. « Les éléments d'un système d'éclairage ne devraient être installés que si un plan de maintenance a été établi, au risque de les voir se dégrader et de finir par être retirés. »

Elle s'intéresse également au rôle que peut jouer l'éclairage pour inciter la population à se remettre à la marche et au vélo. « J'adore l'idée de la ville en 15 minutes », avoue-t-elle. « J'aime marcher et pourtant, à Londres, tout le monde est très habitué à prendre le métro, même pour sortir un ou deux arrêts plus loin. » Elle a été la principale conceptrice lumière lors de la restauration de l'emblématique Exhibition Road, qui aligne certains des musées les plus renommés du Royaume-Uni. Ce projet qui a duré sept ans incarne le concept d'espace partagé pour des millions de visiteurs.

Carol o'Gowan worked on redesigning Exhibition Road in London to create a high-quality public space


Créer des mises en lumière, raconter des histoires

Les femmes secouent aussi les fondamentaux de l'éclairage urbain. Rozenn Le Couillard a fondé l'agence noctiluca en 2014. Elle est fière d'apporter une touche artistique à l’éclairage urbain.

La sensibilité n'est pas genrée. Nous sommes tous égaux lorsqu'il s'agit de développer des idées sur ordinateur.

Rozenn LeCouillard - Lighting Designer - Notiluca
Rozenn Le Couillard
Conceptrice Lumière + Fondatrice - noctiluca

Avant de fonder son agence, elle travaillait dans un espace de coworking qui cherchait une personne, pas spécifiquement un homme ou un architecte, pour apporter des idées neuves. 

À l’heure où la durabilité de l'éclairage, l'impact de la pollution lumineuse et l'urbanisation sont au centre des préoccupations, Rozenn Le Couillard base son travail sur le thème environnemental. Sa formation de paysagiste en poche, elle a d'abord travaillé avec François Magos, dont le projet étudiant était une conception « très poétique » du Potager du Roi à Versailles.

« Je commence toujours par m’intéresser au contexte : où sommes-nous, comment se présentent les abords ? Où sont les coins obscurs ? Où sont les ombres ? Avec un bon éclairage, un jeu d’ombre et de lumière peut être attirant et non angoissant », explique-t-elle. Pour son projet pour la gare ferroviaire de Saint-Nazaire, elle s'est inspirée du contraste entre les prairies du Parc naturel régional de Brière tout à côté et l'environnement urbain lumineux.

Rozenn Le Couillard created a harmonious nocturnal atmosphere for Saint Nazaire esplanade

La pointe d'obscurité dans la lumière est au cœur d'un autre de ses projets préférés : le Parc Simone Veil à Alençon. Rendant hommage à la tradition de la dentelle de la ville, un savoir-faire artisanal pratiqué essentiellement par les femmes et les religieuses, son équipe a « tissé » une installation en fibre optique sur mesure pour le site, inspirée du château millénaire d'Alençon. « Nous voulions un espace mettant en présence obscurité et lumière dans le centre-ville », explique-t-elle. « Tout en subtilité, nous rendons hommage aux dentellières. Et on peut toujours admirer le ciel étoilé. »
 

Dialogue permanent

Avec des organisations comme Concepteurs Lumière Sans Frontières, dont Isabelle Corten est la Présidente, qui rassemblent des experts sur des projets en Europe ou dans des pays plus lointains comme Haïti ou le Mali et dans des quartiers urbains défavorisés, un mouvement communautaire est en marche. Il voit quels changements l'éclairage peut apporter. Et les femmes en sont à l'avant-garde. Chez Schréder, les femmes sont présentes à tous les niveaux, du développement d'applis pour les villes intelligentes à la création de rendus 3D des espaces que nous éclairons, en passant par la direction de filiales.

Comme dans les autres domaines, les femmes restent confrontées à des défis dans le secteur de l'éclairage. L'éducation des enfants, la priorité donnée à la carrière du mari, l'écart de rémunération entre les sexes et la nécessité de voyager pour le travail sont autant de freins. « Les femmes doivent être représentées à tous les échelons, y compris au niveau du haut management », affirme Constanze von Mühlenfels, Managing Director des activités allemandes de Schréder. « Les entreprises réfléchissent aux moyens d’accroître la représentation féminine. »

La conception lumière « doit créer une ambiance agréable partout, quel que soit le genre », explique Rozenn Le Couillard. « Je pense que les femmes ne devraient pas avoir plus peur du noir que les hommes. » 


Schréder remercie Isabelle, Carol et Rozenn d'avoir aimablement accepté de s'exprimer et de partager leurs réflexions à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2022.